07 octobre 2013

NATIVITÉ CINQUANTE ET QUELQUES de Lionel-Édouard Martin, à paraître mi-novembre 2013, extrait n°4, p. 107-109

     Le soir.      Le Mon Filleul est rentré pour la soupe. La terre est dure, on n’en peut rien tirer ; balayer les caniveaux ? mais la glace s’entête encore, on verra dans un jour ou deux si ce temps se maintient. Le soir tombe vite en hiver. Et le soir tombé, tellement tout est sombre c’est déjà la nuit. Mais la ville est éclairée, sur les trottoirs les commerces arborent à l’approche de Noël des sapins clin-quants de loupiotes.      Il est cinq heures et c’est la nuit. Le... [Lire la suite]
Posté par IrmaVep à 13:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 septembre 2013

NATIVITÉ CINQUANTE ET QUELQUES de Lionel-Édouard Martin, à paraître mi-novembre 2013, extrait n°3, p. 61-63

     Elle, la Ma Filleule, restait à la maison, femme au foyer, ne chômant guère avec la tante et le petit drôle. Le Mon Filleul, son métier c’était factotum à la mairie, tous les matins derrière la benne à ordures, faisant les menus travaux de la commune, creusant les tombes. Un taciturne qu’il fallait lui arracher la parole du ventre. Quand il était à boutiquer dans une fosse, au cimetière, et qu’on venait à lui parler – parce qu’on avait apporté des fleurs, astiqué le caveau, donné des prières à nos morts : tout... [Lire la suite]
Posté par IrmaVep à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 septembre 2013

NATIVITÉ CINQUANTE ET QUELQUES de Lionel-Édouard Martin, à paraître mi-novembre 2013, extrait n°2, p. 41-43

     ... Chez Boulanger ça sentait, rien que de normal, le pain. Dès l’aube la rue du Moulin-Roy – dans sa partie qui mène à l’église Saint-Martial et où se trouvait sise la boulangerie Jean Dieu – la rue sentait le pain, le bon pain d’aube annonciateur du jour, un chant de coq d’odeur de pain. Après, l’odeur déclinait : six heures et demie, c’était son point culminant, sortant par la porte ouverte de la boutique elle faisait corps avec la rue, gagnait les étages, éveillait les... [Lire la suite]
Posté par IrmaVep à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 septembre 2013

NATIVITÉ CINQUANTE ET QUELQUES de Lionel-Édouard Martin, à paraître mi-novembre 2013, extrait n°1, p. 31-33

      C’est à cette époque – celle de la puberté – qu’on a remarqué son don.      Le don, c’est quelque chose qui vous pousse dans le corps à la façon de ces arbres qui parviennent à trouer les roches et on n’y peut pas grand-chose. Il avait senti ça lui travailler la chair sans trop savoir ce que c’était.Dans les campagnes, on a toujours connu des rebouteux : ceux qui faisaient des pommades avec des simples, des broiements de pierres ; d’autres qui soignaient avec les mains ; d’autres encore... [Lire la suite]
Posté par IrmaVep à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 septembre 2013

NATIVITÉ CINQUANTE ET QUELQUES, Lionel-Édouard Martin en pré-commande par souscription

Le 10e ouvrage de la maison, NATIVITÉ CINQUANTE ET QUELQUES de Lionel-Édouard Martin doit voir le jour fin octobre 2013. Pour aider sa venue au monde, il est possible de le pré-commander en souscription en cliquant juste sur l'image ci-dessous (l'ouvrage est à 12€ jusqu'au 11/10/2013 au lieu de 14,50€ au moment de sa sortie.) Un soir de Noël, dans les années 50 : Maît’Louis, un vieux rebouteux usé par les maux de tous ceux qu’il a guéris, guette au crépuscule, au seuil de sa vieille demeure, d’importants visiteurs. Grâce à son... [Lire la suite]
Posté par IrmaVep à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,